Le développement et l’avènement du Web 2.0 et des médias sociaux amène de grands changements tant pour l’utilisateur que pour les acteurs (entreprises, bloggeurs, utilisateurs influenceurs du web, …). Au milieu de tout cela s’est développé ce qu’on appelle la communication digitale. Maintenant considéré comme un terme incontournable du Web, nous avons tenté de trouver la définition la plus juste, et la plus proche de la réalité actuelle.


La communication digitale : explications

Le terme « communication digitale » implique d’ores et déjà que la communication subit une transformation. Ou du moins que la communication s’ouvre à une nouvelle discipline, dans l’ère de son temps. La communication digitale est une discipline appartenant à la fois à la discipline de la communication, et à la fois à celle du marketing. En effet, en plus de faire la promotion de produits et de services par le biais du média « Web », son objectif est également d’être une action de marketing très ciblée. Il serait même opportun de parler de « One to One » (de l’entreprise au particulier directement), mode de marketing où l’offre est hyper-personnalisée et interactive. L’entreprise connait très bien le consommateur grâce à ses données de navigation, mais également grâce à son profil utilisateur (ou ses profils dans le cas d’une présence multiple sur le net).

L’avènement du Web 2.0 et des médias sociaux amène aujourd’hui à une nouvelle opportunité (ou problématique) pour les entreprises : comment utiliser les médias sociaux pour toucher les consommateurs ? C’est dans ce contexte-là que se sont développées de nouvelles techniques de communication sur les réseaux, que les marques ont augmenté de plus en plus leur présence sur les médias et ont capitalisé ces lieux virtuels.

Mais les canaux de communication les plus récents ne concernent pas que les médias sociaux. Parmi ces derniers canaux, nous retrouvons également :

Canaux communication digitale* L’advergaming est la publicité dans le jeu (le placement de produit dans les jeux vidéo).

Petite histoire du Web…

Si aujourd’hui le Web n’est plus le seul média sur Internet, plusieurs étapes se sont déroulées. Tout d’abord, le Web était l’information dématérialisée, la mise en ligne de site Web d’entreprise (ou autrement dit corporate) qui étaient des sites vitrines. Puis, les médias sociaux apparaissant, cela a permis à ces sites de devenir interactifs et vivants, et de les mettre à disposition du grand public. Finalement, la digitalisation des objets connectés (les smartphones, les tablettes), ont donné un sens plus ample et plus proche du terme digital, et sont devenus des terminaux appréciés des entreprises (développement des applications, sites responsives, etc.).

La digitalisation concerne désormais toutes les tailles et toutes les surfaces. Smartphone, Phablettes, Tablettes, télévision, etc. Et si l’utilisation des consommateurs devient tour à tour digitale, il ne faut pas non plus ignorer les agences de communication qui deviennent des agences « digitales » pour appréhender et répondre aux nouvelles problématiques que pose cette digitalisation.

communication digitale

Et l’utilisateur dans tout cela ?

Dans ce nouveau mode de communication, l’utilisateur prend une place primordiale. En effet, comparé à des modes de communication comme le street marketing ou encore la donation de flyers, l’internaute peut occasionner un feed-back plus important. La communication digitale est donc considérée comme un média conversationnel. Grâce aux outils et canaux que sont les réseaux sociaux par exemple, le post émis par une entreprise peut être partagé, aimé, commenté, par un panel d’utilisateurs assez large, et leur réaction influence directement la marque son image et ses produits. L’entreprise peut donc à la fois subir un manque de contrôle et perdre des consommateurs, mais à l’inverse elle peut occasionner un coup de publicité indéniable et conquérir des internautes.

La relation entre le consommateur et la marque, très importante sur le net, est aujourd’hui appelé UGC (« User Generated Content » et différencie le téléspectateur passif (de « l’ancienne télé ») de l’internaute actif, réceptif, et attentif aux messages divulgués.

Et finalement… quelle définition ?

Bien que le « digital » soit un terme à définition multiples, utilisé bien souvent à tort et possédant un domaine d’intervention très vaste, nous pouvons définir la communication digitale comme :

«  La communication digitale désigne la stratégie globale, et les actions de communication menées dans la sphère digitale (le web, les médias sociaux, les terminaux mobiles, et tout autre support digital) permettant à l’interlocuteur de toucher une cible précise, avec une offre personnalisée et la plupart du temps interactive. »