Le titre certifié

La certification apporte la reconnaissance par l’Etat d’un titre (ou certification professionnelle) et atteste d’une « qualification » c’est-à-dire de capacités à réaliser des activités professionnelles à des degrés de responsabilités définis dans un « référentiel ». Le titre certifié est donc reconnu par l’Etat.

Le niveau de la certification professionnelle, II ou I,  atteste du niveau de responsabilité et d’autonomie des fonctions susceptibles d’être occupées avec le(la) diplômé(e). Il est généralement exprimé en nombre d’année d’études : le niveau II correspondant à un bac + 3, le niveau I à un bac + 5.

Placée sous l’autorité de la Commission Nationale de la Certification Professionnelle qui dépend du Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, la  certification professionnelle est enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Elle est  inscrite au Journal Officiel et reconnu dans les conventions collectives.